Nina Stemme

Sommaire de la page :
Autres pages :

Richard wagner
Wolfgang Amadeus Mozart

 

Liens :

Nina Stemme sur Wikipedia : (née le 11 mai 1963 à Stockholm) est une soprano suédoise.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Nina_Stemme

"La reconnaissance internationale vient en 2003, quand Nina Stemme chante le rôle d'Isolde au Festival de Glyndebourne. Elle est depuis considérée comme l'une des meilleures interprètes du rôle jamais entendues"

 

Tristan et Isolde : Nina Stemme ou le vide comme seul compagnon…
http://classiqueinfo-disque.com/spip/spip.php?article82
"Stemme est tellement grande, talentueuse, irradiante qu’elle fait le vide autour d’elle, ou plutôt que le reste du plateau fait bien pâle figure...
temme donc, sa voix envoutante, planante même, nous transporte aux frontières du possible wagnérien. On se demande à chaque air jusqu’où elle peut aller dans la maîtrise. Quelle force, quelle puissance dramatique !..."

 

Nina Stemme sur classiquenews.com
"Timbre opulent et incarné, vibrato maîtrisé, égalité et souplesse sur tous les registres, Nina Stemme poursuit depuis ses débuts, il y a 17 ans, un parcours sans fautes, qui l'a mené avec justesse, des rôles de Mozart à ceux plus dramatiques de Strauss et Wagner. L'interprète qui poursuit ses prises de rôles, dont récemment Aïda à l'Opéra de Zurich (en mai 2006), vient de publier son premier récital lyrique, dédié à Strauss, comme artiste exclusive Emi Classics"

 

Amazon :

 

 

Vidéos :

 

Nina Stemme: Vier letzte Lieder by Richard Strauss (4 derniers lieder)

http://fr.wikipedia.org/wiki/Vier_letzte_Lieder
Vier letzte Lieder (Quatre derniers lieder) est un cycle de lieder pour soprano et orchestre composés par Richard Strauss entre mai et septembre 1948. Le titre consacré Quatre derniers lieder a été donné au cycle de façon posthume par son éditeur.

 

 

 

Nina Stemme - Wagner - Tristan und Isolde - Liebestod

La mort d'Isolde, à la fin de l'opéra, est aussi un morceau éblouissant... pour celui qui aime
Une sublime interprétation par Nina Stemme.

Plus rien n'existe quand on arrive à rejoindre les sommets des rêves wagnériens :)
Une sublime beauté.

 

Wagner: Tristan und Isolde - Prelude

C'est, pour moi, la plus belle musique jamais composée...
Une "pâte" sonore sans équivalent.
Avis personnel bien sûr :)

 

 

 

Haut de la page